Rožnik (Colline Rožnik)

Du parc Tivoli, des sentiers de promenade et de détente mènent au sommet de Rožnik, colline boisée de 391 m. d’altitude. Depuis la première moitié du XIXe s., ce sommet est un point d’excursion apprécié des Ljubljanais. Autrefois s’y trouvait un abri pour les lépreux et plus tard l’endroit constitua un refuge pour les habitants des villes fuyant les épidémies.

Au XVIe s. se dressait à Rožnik l’Eglise de l’Annonciation faite à Marie qui fut au milieu du XVIIIe s. modifiée selon les plans de l’architecte Zulliani. Sous l’église, l’auberge Chez Matija ouvrit ses portes au début du XIXe s. C’est dans cette auberge que vécut de temps à autre Ivan Cankar, le plus important des écrivains slovènes. Une pièce souvenir peut être actuellement visitée dans le bâtiment situé en face de l’auberge. Le sommet de Rožnik, appelé Cankarjev vrh (le Sommet Cankar), fut baptisé du nom de l’écrivain et un monument commémoratif réalisé par le sculpteur Frančišek Smerdu y fut placé.

Du réseau de chemins qui parcourent Rožnik, le plus intéressant est le Jesenkova pot (sentier Jesenko) long d’environ 3 km qui porte le nom du botaniste et généticien Fran Jesenko (1875 - 1932). Des écriteaux indiquent le nom de 30 espèces d’arbres qui jalonnent le parcours. Certains sentiers de détente parmi les plus longs se prolongent au-delà du Šišenski hrib (colline de Šiška) et mènent jusqu’à Mostec où se trouve un centre récréatif apprécié offrant un espace pour diverses manifestations. Sous Rožnik se trouve le zoo de la ville.

Du parc Tivoli, des sentiers de promenade et de détente mènent au sommet de Rožnik, colline boisée de 391 m. d’altitude. Depuis la première moitié du XIXe s., ce sommet est un point d’excursion apprécié des Ljubljanais. Autrefois s’y trouvait un abri pour les lépreux et plus tard l’endroit constitua un refuge pour les habitants des villes fuyant les épidémies.

Au XVIe s. se dressait à Rožnik l’Eglise de l’Annonciation faite à Marie qui fut au milieu du XVIIIe s. modifiée selon les plans de l’architecte Zulliani. Sous l’église, l’auberge Chez Matija ouvrit ses portes au début du XIXe s. C’est dans cette auberge que vécut de temps à autre Ivan Cankar, le plus important des écrivains slovènes. Une pièce souvenir peut être actuellement visitée dans le bâtiment situé en face de l’auberge. Le sommet de Rožnik, appelé Cankarjev vrh (le Sommet Cankar), fut baptisé du nom de l’écrivain et un monument commémoratif réalisé par le sculpteur Frančišek Smerdu y fut placé.

Du réseau de chemins qui parcourent Rožnik, le plus intéressant est le Jesenkova pot (sentier Jesenko) long d’environ 3 km qui porte le nom du botaniste et généticien Fran Jesenko (1875 - 1932). Des écriteaux indiquent le nom de 30 espèces d’arbres qui jalonnent le parcours. Certains sentiers de détente parmi les plus longs se prolongent au-delà du Šišenski hrib (colline de Šiška) et mènent jusqu’à Mostec où se trouve un centre récréatif apprécié offrant un espace pour diverses manifestations. Sous Rožnik se trouve le zoo de la ville.

À proximité 4 / 20

Chargez davantage Saisir les sites proches